Articles

Communauté de Communes du Pays des Achards (85) : L’hyperconvergence au service des collectivités territoriales

Avec ses 9 communes, la Communauté de Communes du Pays des Achards (CCPA) comptabilise environ 22 000 habitants répartis sur une superficie de 224 km2. Arrivée en 2018 au poste de DSI de la CCPA, Céline Munaut s’est vue confier la gestion de l’informatique de la CCPA ainsi que des mairies, écoles et bibliothèques des 9 communes. Un an plus tard, la CCPA lance un projet de refonte des infrastructures pour fluidifier l’accès aux applications métiers et garantir une continuité de service aux usagers.

 

CPA : La communauté de l’IT

Rien qu’à elle seule, la CCPA représente 180 agents répartis sur plusieurs services : enfance & jeunesse (qui représente 50 agents) direction générale, développement, urbanisme, services techniques, ressources et… un centre aquatique ! En plus d’assurer le bon fonctionnement des services informatiques de la CCPA, sa DSI Céline Munaut doit aussi garantir celui des établissements publics des 9 communes.

 

“Tout est centralisé sur la DSI de la CCPA, les achats, les déploiements et les maintenances. Si les établissements effectuent des achats sans passer par nous, la gestion et le maintien en conditions opérationnelles sont à leur charge.”

Céline Munaut, DSI de la CCPA

 

Une centralisation qui fait peser une lourde responsabilité sur les épaules de la DSI de la CCPA. Notamment lorsqu’il s’agit d’assurer la disponibilité de services critiques, surtout pour les mairies.

“Toutes les applications métiers des mairies et applications servicielles à destination des habitants sont centralisées. On ne peut vraiment pas se permettre d’interruption de service.”

Céline Munaut, DSI de la CCPA

En parallèle, la CCPA porte aussi un projet ambitieux : celui d’un portail web commun aux 9 communes pour permettre aux habitants de réaliser leurs démarches administratives en ligne. Un nouveau défi que la CCPA se devait d’anticiper techniquement, notamment avec la mise en place d’un Plan de Continuité d’Activité avec deux salles informatiques séparées et une réplication synchrone des données.

“Nous avons donc fait appel à une
société tierce pour rédiger un appel d’offres et lancer des consultations.»

Céline Munaut, DSI de la CCPA

Déploiement et mise en oeuvre

Ayant déjà remporté un premier marché public avec la CCPA en 2013 pour le renouvellement des infrastructures, Céline Munaut a découvert dynaMIPS à sa prise de poste. La collaboration a perduré et les projets se sont multipliés : mise en place d’antivirus et pare-feu pour l’ensemble de mairies, achat de matériel et prestations informatiques diverses. C’est tout naturellement que Céline Munaut a transmis l’appel d’offre à dynaMIPS.

“Ils sont très professionnels, à l’écoute et disponibles. Ce que j’apprécie surtout c’est de ne pas être harcelée de démarches commerciales. En plus j’ai senti qu’ils nous suivaient bien et connaissaient parfaitement l’historique.”

Céline Munaut, DSI de la CCPA

L’appel d’offres faisait mention d‘infrastructures hyperconvergées pour les deux salles informatiques. Un choix logique, pour les performances, mais aussi pratique pour une question de taille et d’espace. C’est donc en partenariat avec HPE que dynaMIPS s’est positionné. Un choix parfaitement justifié au vu du contexte de la CCPA.

«L’hyperconvergence a l’avantage d’offrir une simplification du déploiement avec la possibilité de faire du scale-out (évolutivité horizontale) très simplement en rajoutant des nœuds. L’administration est également simplifiée grâce à une console centralisée. Comme ces infrastructures sont en “full SSD” elles offrent un accès rapide aux données. De plus, elles intègrent nativement des composants de déduplication et de compression pour optimiser le stockage. Enfin, la réplication synchrone du stockage entre les deux salles et les solutions de sauvegardes intégrées permettent d’atteindre un RTO et un RPO très faibles.”

Olivier Raimbert, Consultant chez dynaMIPS

Côté mise en œuvre, le plan s’est déroulé sans accroc, hormis la COVID qui a légèrement ralenti la fin du projet. Avec des élus très sensibilisés à l’informatique et une équipe technique compétente qui a créé un bon binôme avec dynaMIPS, Céline Munaut a eu tout le loisir de se concentrer sur l’orchestration et la gestion du projet.

“Nous avons planifié les interventions et les coupures de réseau ensemble. Les jours ont été bien respectés, dynaMIPS ont été très arrangeants avec nos projets du quotidien. Je n’ai jamais senti de pression de leur part.”

Céline Munaut, DSI de la CCPA

Un projet qui s‘est terminé aussi bien qu’il a commencé avec, en prime, une petite cerise sur le gâteau.

“Ils ont été professionnels et compétents du début à la fin. Même jusqu’aux petits détails, cela m’a marquée de voir
dynaMIPS passer un petit coup d‘aspirateur dans la salle serveur une fois le projet terminé.”

Céline Munaut, DSI de la CCPA

Bilan & perspectives

Depuis la mise en place des deux salles informatiques, l’objectif de continuité d’activité a bel et bien été rempli puisque ni la CCPA, ni aucun établissement public des 9 communes, n’ont connu de rupture de service. Quant à la rapidité d’accès aux applications, l’hyperconvergence a fait son œuvre.

“Toutes les applications métiers, même les plus lourdes, s’ouvrent en moyenne deux fois plus rapidement. C’est le cas pour la CCPA et toutes les mairies. On a des niveaux de réactivité des applications qu’on n’avait pas avant.”

Céline Munaut, DSI de la CCPA

Côté perspectives, avec la mise en place de cette nouvelle infrastructure, le projet de portail web commun aux 9 communes pour permettre aux habitants de réaliser leurs démarches administratives en ligne peut se concrétiser sereinement. Mais Céline Munaut préfère y aller par étapes en ciblant quelques services dans un premier temps comme la mise en place d’un outil dédié aux déchetteries pour permettre aux usagers de payer en ligne ou retrouver l’historique de leurs factures.

“On attend que les usagers s’habituent à effectuer ce genre de démarche en ligne. Sinon on prend le risque que personne n’utilise le portail général.”

Céline Munaut, DSI de la CCPA

Toute l’équipe dynaMIPS remercie chaleureusement Charier pour son témoignage de confiance

Une question ? Un projet ? Contactez-nous ?

 

Retourner sur la page du blog